15/09: Architecture & Cinéma

La DRAC LRMP (Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc Roussillon Midi Pyrénées), la Ville de Montpellier, l’ensam (Ecole Nationale d’Architecture Languedoc Roussillon), le CROA LR (Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Languedoc Roussillon), la M’aLR (Maison de l’Architecture Languedoc Roussillon) proposent :

La séance inaugurale de :
projetéarchitecture & cinéma cycle 2016/2017

le jeudi 15 Septembre prochain à 20h30, en plein air place Sainte Anne à Montpellier

Projection du film Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami

La séance aura lieu air sur la place, l’accès en est libre et gratuit.

 

Nématzadé pleure. Son maître menace de le renvoyer s’il oublie encore une fois de faire ses devoirs sur son cahier. En sortant de l’école avec Ahmad, son ami, il tombe. Ahmad l’aide à se nettoyer et, par erreur, emporte son cahier. Très inquiet lorsqu’il s’en aperçoit, il demande à sa mère de rapporter le cahier. Elle refuse et lui ordonne de faire ses devoirs et de surveiller le bébé. Profitant d’une course, Ahmad s’enfuit, mais il ignore où est la maison de Nématzadé. Il cherche dans les hameaux voisins, en vain. Les adultes à qui il s’adresse ne l’écoute pas. La nuit tombe. Il reste peu de temps jusqu’au lendemain…

Médaille d’Or du Festival du Film Fajr 1987, Léopard de bronze, Prix de la Critique Internationale et Prix C.I.C.A.E. du Festival international du film de Locarno 1989, Prix C.I.C.A.E. du Festival de Cannes 1989.

Le choix de projeter “Où est la maison de mon ami ?” est tout d’abord, l’occasion de rendre un bel hommage au réalisateur Iranien Abbas Kiarostami disparu le 4 juillet dernier. Ensuite, par la simplicité de son propos le film fait naitre une multiplicité de niveaux de lecture, constituant ainsi un document d’une richesse inouïe, notamment d’un point de vue architectural. Les ruelles des villages du nord de l’Iran, la typologie des maisons, leur relation à l’espace public, la cour, les coursives, les portes, les fenêtres, autant d’éléments remarquablement filmés, éveillent le désir de pénétrer l’intériorité de la maison, sans que jamais celle-ci ne soit dévoilée. La représentation de la maison reste symbolique, là est la grande force du film. Il est le prélude à la thématique de cette cinquième édition du cycle projeté, architecture & cinéma : Chez soi. P.A.

 

Où est la maison de mon ami ? – Abbas Kiarostami
Iran 1987–1h19-
Film tout public à partir de 8 ans
Récit initiatique

Share This