ARCHICITY | Mairie de Grabels

par | Oct 11, 2016 | 0 commentaires

Le Projet

« L’étalement urbain de Grabels, à l’image de nombreuses communes de périphérie dessine une ville qui ne ressemble pas à nos images mentales mémorielles, et dans laquelle beaucoup habitent.
Comment faire société sur un territoire que rien ne relie, quel devenir de Grabels à l’ère du durable ? L’esplanade de Grabels compose une modernité à partir des différentes histoires et mémoires de la Ville et propose une mise en relation des différents quartiers. Elle réunit en un même lieu, des services publics, un hôtel de ville, des locaux associatifs, un restaurant, un marché paysan, un jeu de pétanque, des jeux pour enfants.

Elle prend place sur l’ancienne aire de service d’une cave coopérative, imposante construction toujours en place.
Y sont créés :
Une maison commune, un restaurant
Marché paysan et manifestations publiques s’y installent.

Masses végétales voisines et nef de la cave coopérative guident l’échelle des vides et des pleins :
La maison commune, bâtiment autonome en R+2
Le restaurant en RDC, adossé à la cave.

La matérialité du bâti puise dans les techniques constructives actuelles, sans ostentation, sans exercice vertigineux :
Béton blanc banché coulé en place, ossature bois, menuiseries bois, parements de pierre.
La contemporanéité est simplement exprimée, la lumière glisse sur les volumes jusqu’à l’intérieur des espaces.
Les techniques et choix de matériau s’inscrivent dans une démarche raisonnée : ventilation naturelle nocturne, inertie, ventilation double flux avec récupérateur de calories…

La ville durable, ville du XXIe siècle se pense aussi ainsi, en maîtrisant une forme urbaine héritée du vingtième siècle.
Cette proposition de centralité urbaine est un point de départ pour y parvenir.

La Maison Commune est livrée en Juin 2015, l’esplanade, le restaurant et l’aménagement en Juin 2016. »

Grabels