Intervention à Agde | Les enfants mènent la danse

par | 29 Jan 2018 | Pédagogie, SENSIBILISE

Les enfants mènent la danse !

avec Julie Azarli et Elise Azemard

 

Agde mène depuis plusieurs années une politique ambitieuse en terme de développement culturel, grâce à de nombreuses initiatives portées avec enthousiasme par Emmanuelle Rubiella, chargée des affaires culturelles à la Ville.

En 2017, Grâce au mécénat de l’association BADJ, les petits agathois participent à l’action d’Education culturelle et artistique sur les thématiques croisées de l’architecture et de la danse  intitulée « Les enfants mènent la danse » au sein de onze écoles maternelles et élémentaires : quatre classes des écoles maternelles Albert Camus et Victor Hugo, sept classes des écoles élémentaires Jules Verne, Anatole France, Albert Camus, Victor Hugo et Notre-Dame.

Le projet consiste en des rencontres entre professionnels de la danse, du patrimoine et de l’architecture autour d’un projet pédagogique structurant, mêlant la danse, le patrimoine architectural de la ville afin de sensibiliser les enfants à leur environnement et cela en faisant réagir leur corps à ces espaces.

Ces rencontres se sont déroulées de novembre 2016 à Avril 2017, sous forme de quatre groupes de deux à trois classes. Chaque groupe été animé par une compagnie de danse : Cie « Sauf le dimanche », Cie « Roberte & Robert», Cie « KD Danse », Cie « noce » ainsi que par des architectes de la Maison de l’Architecture et du CAUE 34.

Les enseignants ont été très impliqués dans la démarche, celle-ci rythmant également de manière transversale les différents enseignements au cours de l’année.

En fonction des groupes de travail et de l’âge des enfants, (et de la météo !), les séances se sont déroulées dans les écoles et sur les sites choisis en concertation avec les chorégraphes, les enseignants et les architectes. : parmi les sites choisis : La glacière, La Maison consulaire, La cave Coopérative, la jetée du port, l’Ecluse ronde etc.

L’objectif pédagogique est de mêler patrimoine et danse pour permettre aux élèves d’apprendre à voir l’architecture et d’en faire une expérience corporelle sensible. Ainsi, Les enfants ont pu découvrir l’histoire du site choisi, un lieu faisant parti de leur quartier, de leur environnement immédiat grâce à l’intervention d’un maitre conférencier de la Ville d’Agde.

Dans un premier temps, l’Architecte  donnait à lire l’espace du site choisi, en évoquant les sensations, les dimensions du lieu, la lumière, les sons, les différentes lignes, les perspectives etc. la séance permettait de mettre en relation ce que l’on voit ( forme / lignes) avec ce que l’on ressent, d’évoquer les notions de confort, d’ambiance, et de comprendre comment, l’espace provoquait ces différentes sensations. Ensuite, le Chorégraphe prenait le relais en exploitant les sensations pour les traduire en mouvement. Chaque Chorégraphe travaille ensuite avec un réalisateur qui traduira le projet en film. L’ensemble des projets sera ensuite retransmis au mois de juin aux agathois lors d’une grande soirée au palais des congrès, pour tous les participants et leur famille.

La Maison de l’Architecture s’est pleinement impliquée dans ce projet, qui a permis un vrai travail collaboratif entre architecte et chorégraphe, tout deux experts de l’espace ; l’architecte qui le pense et le créé, le chorégraphe qui l’habite et le révèle. Les enfants ont été merveilleusement réceptifs et pleinement engagés dans le projet. Ils ont découvert à la fois un morceau de leur histoire, de leur patrimoine et de celui de leur quartier, appris à voir et à ressentir l’architecture, pris conscience de l’espace et comment leur corps pouvait interagir avec cet espace.

 par Elise et Julie, architectes

Merci aux enseignants qui ont « mené la danse » avec nous et ont suivi les chorégraphes et les architectes dans leurs digressions spatiales ! Merci également à Elise Azemard et Julie Azarli pour leur intervention dans le cadre de ce beau projet.